2C2B Coworking
2C2B Coworking
  • Entrepreneuriat

Technologie et freelancing – Partie 1

  • bureaux virtuels
  • coworking
  • Domiciliation
  • image de marque
  • influenceur
  • site web

Guide des cinq technologies indispensables aux petites entreprises partie #1

Au 19ème siècle, le coworking se résumait à des ateliers d’artistes berlinois. En 1995, c’est une association de geeks qui partagent leurs connaissances informatiques dans une aire ouverte. Aujourd’hui, c’est devenu un modèle, un eldorado en terme de réseautage. Les générations Y et Z (années 80 à 2000) surfent sur cette tendance dynamique qui combine collaboration et effervescence créatrice.

Ces vingt dernières années, l’avènement de la technologie a grandement influencé le comportement des individus et tout particulièrement celui des travailleurs autonomes. Pourquoi? Sous leur clavier, un panel d’applications et de logiciels s’adresse à eux pour augmenter leur capacité à s’auto-suffire. Les outils hardware and software peu coûteux, rendent bien la vie facile aux indépendants qui ne sont pas spécialisés dans un domaine. Avec un système intuitif, on peut passer de novice à expert en quelques semaines!

Avec quelles solutions les micro-firmes se mesurent-elles à leurs adversaires?

À l’ère numérique, chacun peut désormais s’improviser photographe, mentor ou développeur en réduisant ses coûts d’exploitation d’une entreprise de services. Avec un peu d’esprit, rester sur le circuit concurrentiel est à la portée de tous. Un bon exemple est notre sélection digitale qui a pris sa place progressivement sur les écrans. Dans cet article en deux volets, nous vous présentons en premier lieu l’univers du cloud et les solutions incontournables pour soigner ses produits via les réseaux sociaux, les systèmes de gestion de contenu, les correcteurs orthographiques ainsi que les outils de conception graphique.

Et vous, quelle sera la vôtre pour développer votre entreprise?

Domicilier son entreprise à distance

Le bureau virtuel conquière notre mode de travail 2.0. Les portails d’accès adaptés aux travailleurs nomades leur offrent des solutions sécurisées qui leur font bénéficier d’une adresse commerciale sans y être physiquement. La gestion à distance de son entreprise et de ses fichiers depuis un nombre illimité d’appareils devient un jeu d’enfant! À la pointe des options virtuelles, G – Suite intègre une dizaine de scénarios compatibles avec ce mode de vie devenu essentiel pour les entreprises. Dans cet écosystème, on retrouve les applications et les services infonuagiques disponibles grâce à une connexion internet, pour stocker les ressources et les partager avec ses clients ou ses partenaires d’affaires. Aujourd’hui, les leaders mondiaux tels qu’Amazon, IBM et Microsoft ont pris le virage vers ce modèle en proposant une multitude d’hébergements de données qui facilitent le quotidien des utilisateurs.

Devenir un influenceur

Devenir célèbre rien qu’en filmant un double arc-en-ciel? C’est possible! Dans les années 2010, cumuler plus de 10 millions de vues sur Youtube était le nerf de la guerre. Un seul objectif compte : influencer à tout prix! De parfaits inconnus passent à grands manitous de la toile rien qu’en partageant leur talent d’interprètes ou en parodiant des clips vidéo. Greyson Chance, 13 ans, signe son premier album en 2011 après avoir été filmé reprenant au piano Paparazzi, célèbre chanson de Lady Gaga.
Un cocktail de click bait (attrape-clics) et de photographies marquantes suffisent pour gagner non seulement le respect des marques, mais aussi celui de ses abonnés. Le but étant d’attirer l’attention d’un maximum d’internautes pour les pousser à cliquer et ainsi, encourager le transfert vers un site web. Avec ses 88,8 millions d’abonnés, le très controversé PewDiePie ne s’est pas fait que des amis, mais a su habilement déchaîner les passions.

Si on arrive à se faire rémunérer à chaque publication, c’est le jackpot! Selon France Info, les marques trouvent une forte résonance chez les jeunes utilisateurs en collaborant avec un intermédiaire qui va susciter leur intérêt. Cet article révèle que les annonceurs prévoient de dépenser ⅕ ème de leur budget publicitaire en marketing d’influence*. Pour atteindre un tel niveau, patience et assiduité sont de mise!

Développer son site Web

À part les programmeurs, les architectes réseaux et les développeurs, la majorité ne maîtrise pas des programmes comme Python, HTML ou Java. Autant dire qu’avant l’arrivée des systèmes de gestion de contenu (CMS) comme WordPress, Wix ou Square Space, difficile pour un blogueur en herbe de partager ses aventures à Bali ou ses tutoriels de maquillage sur la toile… Pour faire simple, les langages de programmation structurent tout ce qui apparaît devant nos yeux. Fini le casse-tête et bienvenue aux interfaces, simples d’usage pour le grand public! Les modèles de wireframe (maquette fonctionnelle), les fenêtres de navigation, le header et le footer déjà prédéfinis n’ont plus qu’à être personnalisés en quelques clics, sans avoir de connaissance technique. Si l’envie de partager votre expertise en yoga vous prend, plus besoin des services d’un programmeur. Vos ambitions de gourou zen sont réalisables, au même titre qu’une compagnie possède les moyens de développer son site en interne, en partant de zéro.

Brander et rendre plus séduisant ses produits

Une fois le produit mis en ligne, l’objectif est de lui attribuer un ADN qui va le démarquer. Votre tuque en Alpaga est la plus douce? Certes! Mais il faut séduire vos internautes en l’amenant dans un univers aussi séduisant que celui d’une licorne. N’est pas graphiste qui veut! Les pinceaux, les filtres, les calques sont bien des outils issus du plan de travail dont on aimerait se passer… En s’inspirant des plus grands créatifs, il est possible de reproduire leurs prouesses en utilisant les fonctionnalités de Canva, logiciel gratuit adapté aux novices, car il propose des thèmes et des designs préfabriqués, prêts à être personnalisés. La suite Adobe fait souvent peur, mais heureusement, Express Editor propose une version plus allégée. La bonne nouvelle, c’est que les bannières et les flyers sont maintenant à votre portée, et peuvent vous rendre compétitif. Prêt à devenir un artiste numérique ?

Réviser son orthographe et ses traductions

C’est toujours un moment délicat de se rendre compte qu’on a envoyé un courriel ou une info-lettre avec quelques coquilles… Dans la production de contenu rédactionnel, il faut parfois admettre nos doutes sur l’orthographe d’un mot ou sur sa traduction dans une langue étrangère. Les utilisateurs sont chanceux d’avoir un coup de pouce didactique de la part d’Antidote et de Scribens. Question orthographe, donc plus de soucis à se faire. Tel un “Add-On” arrivant sur son cheval blanc, Grammarly nous sauve de bien des situations en s’ajoutant dans l’extension de Chrome. Autre cas d’école. Sur Google analytics, vous vous rendez compte que la plupart des visiteurs de votre site viennent d’Allemagne. Vous avez choisi anglais en première langue… Comment faire pour conquérir le marché allemand? Facile, le trio de traducteurs DeepL, Reverso et Linguee fera tout le travail à votre place! Quel soulagement de savoir votre cible coiffée de vos créations l’hiver prochain.

Que deviendrait votre entreprise sans les parties prenantes de votre projet? Nous vous fournirons dans une seconde partie le mode d’emploi pour bâtir des liens solides avec ses clients et ses fournisseurs. Façonner son empreinte numérique et vendre ses produits en ligne sont devenus monnaie courante. Et pour optimiser sa business, il est important de savoir comment aller au bout du processus avec les paiements à distance.

*étude menée par la Duke School of Business.

2C2B Coworking
2C2B Coworking