2C2B Coworking
2C2B Coworking
  • Bureau virtuel

Le bureau virtuel: le meilleur atout du travailleur autonome

  • Domiciliation

Le bureau virtuel: le meilleur atout du travailleur autonome

De la Malbaie à Rouyn-Noranda, on voit fleurir une myriade de bureaux collaboratifs qui étoffent le paysage économique québécois. Ceux-ci donnent le choix à tous les profils d’entrepreneurs, surtout ceux qu’on pourrait appeler les “nomades” qui ont juste la nécessité de venir ponctuellement.

Par ailleurs, le démarrage d’une entreprise est le moment le plus délicat car les enjeux sont de taille: structurer son emploi du temps et investir dans des fournitures parfois onéreuses. Stimulant, c’est le mot d’ordre. L’environnement de bureau rendu “virtuel” prend une place de choix auprès des travailleurs autonomes qui souhaitent basculer dans une “‘économie de partage”. Celle-ci est accueillie favorablement par une population qui veut mener ses propres projets en toute mobilité et s’épanouir ainsi dans son domaine d’expertise.

L’économie de demain :
COMMUNAUTÉ + COLLABORATION

Un bureau virtuel; Un modèle qui grandit

Cette nouvelle part de forces vives dit oui au fabuleux mariage entre liberté et socialisation. Selon les statistiques du gouvernement québécois: 13,25% des travailleurs actifs endossent le statut de travailleurs autonomes. Un chiffre qui n’est pas passé à côté des propriétaires de bureaux qui, voyant l’augmentation du nombre de travailleurs indépendants, ont décidé de surfer sur cette nouvelle manne pour développer un concept de plus en plus en vogue. Les chiffres de Deskmag affichent une expansion de cette formule à l’échelle mondiale: le nombre d’espaces est passé de 730 en 2011 à 18 900 fin 2018 dont 90 dans la Province du Québec.

De la maison au coworking

Face à leur destin professionnel, ces électrons libres ont d’abord brisé la routine du domicile en allant au café du coin. Même si ces lieux les extraient du quotidien, ces lieux de vie manquent de confidentialité pour recevoir des clients et n’offrent pas de services qui répondent aux problématiques les plus fondamentales, à la fois financières et relationnelles.

En s’entretenant avec un entrepreneur, on comprend mieux les enjeux qui le poussent à intégrer une structure dans laquelle il segmente vie privée et vie professionnelle.

Le Coworking; Ça permet de bâtir des relations en conservant son autonomie. La notion de flexibilité entre en ligne de compte car elle correspond à la dynamique auto-entrepreneuriale. En somme, c’est comme un pied à terre pour réseauter, s’inspirer et créer des liens avec ses homologues.

Bien choisir son bureau virtuel

On voit des gros joueurs qui s’établissent dans des Coworkings, partout dans le monde.  Ces enseignes accueillent volontiers les multinationales introduites en bourse mais qu’en est-il des petits entrepreneurs ?

En choisissant un bureau virtuel à faible coût, mais grande portée, les “nomades” misent sur l’état d’esprit du gestionnaire de l’espace. Au delà de louer simplement un bureau, il doit insuffler la convivialité autour d’événements qui connectent les membres et renforcent le sentiment d’appartenance. De la location, on crée une communauté capable d’évoluer dans un bain de ressources inspirantes.

2C2B Coworking
2C2B Coworking